Les lacets détachés/Loose laces

Dernière mise à jour : 2 juil. 2020

Le sentier était long et sinueux. Nos pas sur le gravier résonnaient comme une marche militaire; deux simples soldats sans fusil et sans mission. Marcher et encore marcher. Sans d'autres buts que d'avancer. Refaire sans cesse le même chemin. À un certain moment, se pencher pour rattacher le lacet de son soulier. Se dire que c'est fâcheux et reprendre la route.

Traverser la forêt de pins. Laisser leur ombre planer sur nous. Boire l'eau à la gourde sans s'arrêter de crainte d'être dévorés par les vampires volants.

Sentir son souffle souffler et se perdre dans ses arrières pensés. Ne plus savoir où l'on va et ne pas s'en soucier. Se pencher à nouveau pour rattacher ce même lacet. Se dire que ce lacet est définitivement de mauvaise foi et finalement se décider à faire un double noeud. On ne peut pas toujours laisser la chance au hasard.




Terry Fox a été forcé d'arrêter son marathon le 1er septembre 1980 au nord-est de Thunder Bay après 143 jours soit une distance de 5 373 km.

Terry Fox a été forcé d'arrêter son marathon le 1er septembre 1980 au nord-est de Thunder Bay après 143 jours soit une distance de 5 373 km.


**********************************************************************************

The trail was long and winding. Our steps on the gravel reasoned like a military march; two simple soldiers without rifle and without mission. Walk and still walk. With no purpose other than to advance. Always repeat the same path. At some point, lean forward to tie the lace of his shoe. To think that it is unfortunate and to go back on the road.


Cross the pine forest. Let their shadow hover over us. Drink the water at the gourd without stopping for fear of being devoured by flying vampires.


To feel his breath blow and lose himself in his thoughts. Do not know where you are going and do not worry. Bend over again to attach this same lace. Tell yourself that this lace is definitely in bad faith and finally decide to make a double knot. We can not always leave the chance to chance.


Terry Fox was forced to stop his marathon on September 1, 1980, northeast of Thunder Bay after 143 days. He ran a distance of 5,373 km.


(North of Ontario)

69 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La joie