Duquette au Minnesota\Duquette in Minnesota

Dernière mise à jour : 21 août 2019


Frank Duquette vous le connaissez? J’en doute. Frank était un Canadien français errant qui s’est rendu un bon jour jusqu’au Minnesota, question d’aller voir si c’était mieux aux States. Frank était un entrepreneur. Il y a construit une scierie et un magasin général qui porte son nom encore aujourd’hui: Duquette General Store.


Frank n’a pas été le seul à la fin des années 1800 à s’expatrier aux États-Unis; ils ont été plus d’un million dont mes grands-parents maternels qui sont eux revenus après quelque temps. Difficile de croire aujourd’hui que les destins de nos deux pays aient été si intimement liés.


Sur la tombe de Frank, on peut lire qu’il est décédé le 22 décembre 1911 à l’âge de 83 ans ce qui est tout à fait respectable. Je soupçonne par ailleurs Frank d’avoir changé son prénom question de faire plus américain.


Duquette, ce n'était pas sur notre trajet, mais un détour pouvait nous y amener. J’avais bien envie d’aller voir à quoi ça ressemblait. C’est drôle comment notre nom de famille peut nous rapprocher de gens ou de lieux qui nous sont pourtant totalement étrangers. Qu'avais-je de commun avec ce Frank à l’exception de notre nom de famille, notre langue maternelle, nos initiales et des ancêtres venus de France? Finalement, c’est quand même beaucoup. 


Duquette, ce n'est pas très grand. Selon le recensement fait en 2000, il y avait 70 habitants. Bon, ce n'est pas l'endroit le plus populaire vous me direz, mais au moins il y a une taverne, ça aide. La jeune fille à la caisse du magasin général était un peu surprise qu’on souhaite faire exprès pour y venir. J’ai pensé qu’en révélant mon nom elle en serait toute étonnée, qu’elle allait vouloir me présenter à sa vielle grand-mère qui elle aurait su qui était Frank. Les larmes aux yeux, elle m’aurait dit que j’avais des airs de famille et que le nom de Duquette était pour la communauté signe de détermination. En réalité, j’ai payé mon sandwich grillé au steak et un t-shirt à l’effigie du magasin et on a repris la route.

La reconnaissance et la gloire, ce sera pour un autre jour. 



 

Do you know Frank Duquette? I doubt. Frank was a wandering French Canadian who decided one day to leave for Minnesota, to see if it was better in the States. Frank was an entrepreneur. He built a sawmill and a general store that still bears his name today: Duquette General Store. Frank was not the only one in the late 1800s to emigrate to the United States; they were more than a million of which my maternal grandparents who returned to Canada eventually. It is hard to believe today that the destinies of our two countries have been so intimately linked. On Frank's grave, it says that he died on December 22, 1911 at the age of 83, which is quite respectable. I suspect that Frank has changed his name to be more American.


Duquette was not on our way but a detour could bring us there. I really wanted to see what it was like. It's funny how our family name can bring us closer to people or places that are totally alien to us. What did I have in common with this Frank except for our last name, our mother tongue, our initials and ancestors from France? Finally, it's still a lot. Duquette, it's not very big. According to the census made in 2000, there were 70 inhabitants. Well, it's not the most popular place you'll tell me but at least there is a tavern, it helps. The girl at the checkout at the general store was a bit surprised that we wanted to go on purpose. I thought that by revealing my name she would be astonished, that she was going to want to introduce me to her old grandmother who would have known who Frank was. With tears in her eyes, she would have told me that I looked a bit like him and that Duquette's name was for the community a sign of determination. In fact, I paid for my grilled steak sandwich and t-shirt at the store and resumed the road.

Gratitude and glory will be for another day.

77 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout