La caverne du mammouth (Mammoth Cave)

Dernière mise à jour : 21 août 2019

"To arrive at the frontier of physics is like breaking through a crust, after which one finds plenty of room to move in a lot of directions" - Freeman Dyson, Physicist


Nous marchions dans les cavernes envahies par l'obscurité lorsque nous dûmes emprunter des passages tellement étroits qu'il nous fallut nous pencher et circuler sur le côté pour arriver à passer. Nous descendions dans les entrailles de la Terre et j'eus, à quelques reprises, le vertige; l'étroitesse des lieux m'écrasait la poitrine et les voies de sortie m'apparaissaient de plus en plus hors d'atteinte. Mon coeur battait la chamade et j'ai dû respirer profondément pour vaincre l'angoisse qui m'envahissait. Les scénarios catastrophes se bousculaient dans ma tête. Et si quelqu'un verrouillait la porte derrière nous pour nous empêcher de ressortir? Et si des parois rocheuses s'affaissaient bloquant ainsi le passage? Aucun de ces scénarios n'était plausible. Des milliers de touristes visitaient chaque année ces cavernes sans le moindre incident. Le problème n'était donc pas les lieux, mais l'idée que je m'en faisais.


Si j'avais su à l'avance ce qui m'attendait là-dessous, je ne m'y serais peut-être pas aventuré. Et pourtant, après les passages en trou d'épingle, la grande salle nous est apparue avec ses hauts plafonds de roche lisse et ses parois laissant deviner le lit d'une ancienne rivière souterraine. Nous n'aurions pas non plus été témoin de la danse impromptue de chauves-souris venues nous rappeler la précarité de leur avenir. Et plus loin encore, nous purent admirer les magnifiques stalagmites et stalactites formées par la chute lente et continue d'eau calcaire. C'était un peu comme découvrir un trésor longtemps enfoui dans les ténèbres.


Sans trop verser dans la psycho pop, je ne peux m'empêcher de me demander combien de fois dans nos vies nous dressons des barrières invisibles en laissant nos peurs prendre le dessus. Combien de passages étroits et sombres avons-nous refusé de prendre et qui pourtant, aurait pu nous mener à la grande salle des possibles? Combien de fois sommes-nous restés sur le pas de la porte à regarder les autres entrer dans la caverne et en ressortir transformés?


Visiter la caverne n'avait rien en soi d'un exploit. Mais, c'est quand même une petite victoire, un petit pas dans toutes les directions.



21 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout